La Terre qui Demeure

mercredi 24 octobre 2018
par  Christelle Michelet
popularité : 100%

Le premier grand roman de Claude Michelet, chantre de la terre et des hommes qui la portent, est réédité aux Presses de la Cité pour célébrer les 80 ans de l’auteur.

« Après une nuit blanche devant la table d’écriture, j’allais autrefois m’occuper des vaches. » A l’origine, Claude Michelet était agriculteur et éleveur en Corrèze, berceau de sa famille depuis des générations. Le fils d’Edmond Michelet, ancien ministre, y exploitait quelques dizaines d’hectares, après une solide formation dans une école d’agriculture de l’Indre. Des sillons de la terre à ceux de l’écriture, il y a eu d’abord des tentatives littéraires avec des romans policiers jugés peu convaincants par l’écrivain en herbe. Puis il y eut, à vingt-quatre ans, La terre qui demeure, publié à compte d’auteur. Sa plume enfin révélée se déploie, puissante, précise, vraie ; le roman est nourri d’observations de celui qui connaît bien, d’expérience, les problématiques paysannes. La terre qui demeure raconte le combat d’un paysan porté par l’amour presque charnel pour les quelques hectares qu’il cultive. Mais en ces années 1960, au nom du progrès, le paysage rural va définitivement changer. Bordare, le héros, sera le seul à ne pas vouloir vendre ses terres, même à prix d’or. Seul contre tous pour que sa terre demeure…

Editions Presses de la Cité
Date de parution de cette ré-édition : 25 octobre 2018
256 pages
ISBN : 978-2258152618


Commentaires

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 24 octobre 2018

Publication

149 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
5 Sites Web
3 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
137659 depuis le début
1410 visiteurs actuellement connectés