Poster un commentaire à la suite de l'article...

vendredi 28 août 2009
par  Christelle Michelet

La terre qui demeure

Sec, puissant, noueux, taillé dirait-on dans le granit du Limousin, Jean Bordare aime sa terre d’un amour exclusif, presque animal. Nous sommes dans les années 60, au moment où le « progrès » et les nouvelles idées techniques menacent le paysage rural de la France, inchangé depuis des siècles. Déjà, (...)

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)